Historique

Année 2019/20

Stage animée par Marie-Christine LECCIA, le 15 février 2020, salle polyvalente du Monteil

 Thème : « Respiration et états de conscience »

Pourquoi le hatha-yoga insiste-t-il tant sur ce que nous savons faire dès les premières minutes de notre vie : respirer ? Si la respiration est bien au cœur de notre pratique, c’est que nous pressentons qu’au-delà de ses effets facilement et immédiatement perceptibles que procure une meilleure ventilation, celle-ci ne se limite pas seulement au  domaine de la physiologie.

Quand le yoga annonce que le  souffle est en lien avec nos états de conscience, nous comprenons mieux alors pourquoi ce dernier a placé la respiration au centre de sa discipline. Et c’est en l’expérimentant que cela devient une évidence.

Marie-Christine LECCIA
Diplômée de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (FNEY), elle enseigne le yoga depuis 1984.
Elle a été formatrice dans les Écoles Françaises de Yoga (EFY) d’Aix-en-Provence, de Lyon et de Paris. Elle concentre actuellement ses activités sur Paris et la région du Puy-en-Velay. Au Puy-en-Velay, elle enseigne au sein de l’association « Le Temps du Yoga ». À Paris, elle poursuit son activité de formatrice et siège aux conseils d’administration de la FNEY, du Syndicat National des Professeurs de Yoga (SNPY) et de l’École Française de Yoga. Elle est directrice de rédaction de la Revue Française de Yoga.

 

 

Stage animée par Patrick TOMATIS, les 7 et 8 décembre 2019, salle polyvalente du Monteil

Thème : « Du faire à l'être : la dynamique de l'action »

"Aujourd'hui, les sciences cognitives contribuent de manière innovante à la compréhension de l'action. Mais cette thématique était bien présente dans les sagesses de l'Inde ancienne (Samkhya, Bhagavad Gîtâ, Yoga Sûtra...).

Nous verrons comment ces différentes sources de réflexions nous permettent de poser des actes avec discernement et sérénité."

Patrick TOMATIS
Formateur d'enseignants de yoga, il a suivi l'enseignement de Nil Hahoutoff. Il est président de l'Ecole Française de Yoga de Paris, du Syndicat National des Professeurs de Yoga et secrétaire général de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Il est par ailleurs docteur en sciences du langage.

 

Année 2018/19

Stage animée par Eveline GRIEDER, les 9 et 10 mars 2019, salle polyvalente du Monteil

 Thème : « Adhyâtma Yoga, la voie du corps et la voie du son »

Le but ultime du yoga est de contacter cette part de nous qui est de nature universelle, Âtman, et les techniques énergétiques comme le yoga corporel (Hatha Yoga) et le Yoga du son (Nâda Yoga), rassemblées sous le terme générique de Prânasamyama Yoga, sont considérées comme une voie royale pour ouvrir cet espace d'intimité avec le réel.

Eveline GRIEDER
Après une formation d'Histoire et d'Ethnologie, Eveline Grieder a vécu plusieurs années en Inde dans les milieux traditionnels, où elle a reçu sa formation de professeur de Yoga à l'école de Lonavala (Maharashtra).

Elle enseigne le yoga depuis 40 ans.

Docteur en sociologie, spécialiste en socio-anthropologie de l'imaginaire, elle est également formatrice d'enseignants, conférencière et auteur d'articles à la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga, chargée de cours de philosophie à l'Ecole Française de Yoga de l'Ouest, et à l'Ecole Française de Yoga Midi-Pyrénées.

Sa thèse, "Le Yoga, un espace pour le sacré", est disponible en accès libre sur internet.

 

 

Stage animé par Marie-Christine LECCIA, le 8 décembre 2018, salle polyvalente du Monteil

Thème : « Se délier, se relier »

Se délier de quoi et se relier à quoi, dans le contexte du yoga ?

Au-delà d’un travail corporel qui délie le corps par le souffle, qui nous relie plus authentiquement à nous-mêmes par une conscience plus étendue, quelles sont les autres perspectives du yoga quand un certain bien-être est atteint?

C’est ce que nous tenterons de percevoir, sachant que la pratique contient en elle toutes les possibilités d’un affranchissement de nos limites mais qu’elle n’agit qu’en fonction de l’intention que nous y mettons.

Marie-Christine LECCIA
Diplômée de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (FNEY), elle enseigne le yoga depuis 1984.
Elle a été formatrice dans les Écoles Françaises de Yoga (EFY) d’Aix-en-Provence, de Lyon et de Paris. Elle concentre actuellement ses activités sur Paris et la région du Puy-en-Velay. Au Puy-en-Velay, elle enseigne au sein de l’association « Le Temps du Yoga ». À Paris, elle poursuit son activité de formatrice et siège aux conseils d’administration de la FNEY, du Syndicat National des Professeurs de Yoga (SNPY) et de l’École Française de Yoga. Elle est directrice de rédaction de la Revue Française de Yoga.

 

Année 2017/18

Stage animé par Patrick Tomatis les 11 et 12 novembre 2017.

Thème: "La respiration consciente et rythmée"

D’une respiration réduite et chaotique, l’apprenti yogi va développer une amplitude respiratoire ainsi qu’une habileté propre à faire que s’épanouissent ses constituants corporel, sensible et intellectif. Le rôle de cet apprentissage et l’instauration du rythme conduiront à établir une relation harmonieuse entre ses différentes composantes. Par le rythme, la discontinuité indispensable à son expression va se muer en une incroyable continuité qui éveillera à la perception du Souffle ininterrompu, âtman. La pratique posturale doit, dans cette perspective, constituer à une préparation idéale à cette transformation.

Patrick Tomatis
Formateur d’enseignants de yoga, il a suivi l’enseignement de Nil Hahoutoff. Il est président de l’Ecole Française de Yoga de Paris, du Syndicat National des Professeurs de Yoga et secrétaire général de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Il est par ailleurs docteur en sciences du langage.

 

 

Stage animé par: Marie-Christine Leccia le 10 mars 2018

Thème : « Mouvement et immobilité »

Dans la vie ordinaire, le mouvement permet d’atteindre un objectif situé à distance de soi-même. Dans la perspective du yoga, le mouvement a pour objectif, par un geste de plus en plus conscient, de nous recentrer. L’immobilité est généralement vécue comme une contrainte. Dans la pratique du yoga, elle est le signe d’un détachement face aux sollicitations du monde. De fait, mouvement et immobilité constituent le socle de la pratique du yoga en vue d’élargir notre conscience à notre profondeur.

Marie-Christine LECCIA
Diplômée de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (FNEY), elle enseigne le yoga depuis 1984.
Elle a été formatrice dans les Écoles Françaises de Yoga (EFY) d’Aix-en-Provence, de Lyon et de Paris. Elle concentre actuellement ses activités sur Paris et la région du Puy-en-Velay. Au Puy-en-Velay, elle enseigne au sein de l’association « Le Temps du Yoga ». À Paris, elle poursuit son activité de formatrice et siège aux conseils d’administration de la FNEY, du Syndicat National des Professeurs de Yoga (SNPY) et de l’École Française de Yoga. Elle est directrice de rédaction de la Revue Française de Yoga.

 

 

Stage animé par Marie-Christine Leccia du 15 au 21 avril 2018, accueil St-Georges Le Puy-en-Velay

 Thème : « Energie, Vibration, Espace »

Dans le silence de l'écoute intérieure, les yogins de l'Inde ancienne ont reconnu que rien n'est séparé et que la réalité est une. Par une exploration subtile de leurs différents corps, les maîtres du Shivaïsme tantrique du Cachemire ont compris que rien n'existe qui ne soit spanda, vibration, et que tout, jusqu'à la matière physique la plus dense, est fait d'ondes et d'énergie; ce que la science occidentale confirmera à partir du XXe siècle.

Nous découvrirons la remarquable actualité de cette connaissance-expérience, ainsi que les pratiques qui nous conduisent vers ce silence intérieur dont nous observons les résonances, car toute action: postures, respiration, concentration, agit sur l'énergie, celle-là même que nous tenterons de percevoir, sous la forme, plus subtile, de vibrations.

 

Animatrice: Marie-Christine LECCIA
Formatrice à l'EFY Paris, vice-présidente de la FNEY, trésorière du SNPY, directrice de rédaction de la Revue Française de Yoga.

 

Conférencière: Liliane CATTALANO
Elle a un DEA de philosophie en Etudes indiennes et enseigne l'histoire de l'hindouisme dans les EFY de Paris et du Sud-Ouest.

Année 2016/17

Séance de cinéma

Novembre 2016: "Himalaya Terre de Sérénité" réalisation Arnaud Desjardins

 

Stage animé par Marie-Christine Leccia, le samedi 15 octobre 2016, salle polyvalente du Monteil.

 Thème : « Pratiquer le Yoga: Pourquoi? Comment? »


Si les motivations qui nous amènent au yoga sont multiples, si les pédagogies pour le pratiquer le sont aussi, il n'en reste pas moins que le yoga répond de façon précise et particulière aux questions du pourquoi et du comment l'exercer. Nous prendrons, comme point d'appui, le texte fondateur du yoga, le Yoga-Sûtra de Patanjali et nous verrons comment adapter les propositions du Yoga-Sûtra en fonction de nos possibilités tout en veillant à ce que ces adaptations ne s'éloignent pas de cette discipline millénaire.

 

Stage animé par Régis Vereecke, les 18 et 19 mars 2017, salle polyvalente du Monteil.

 Thème : « Le Yoga de l'action, l'action pour le Yoga. »


Le début du deuxième chapitre des Yoga Sutra nous propose une invitation: nous purifier. Pourquoi? Et surtout comment cette proposition peut-elle nous changer, et que vient-elle changer?

Comment notre avancée en Yoga nous aide-t-elle dans notre vie?

A travers pratiques et échanges, nous tenterons de répondre ensemble à ces questions.

"Plus nous nous purifions par le Yoga, plus nous réalisons que toutes nos actions doivent être systématiquement réexaminées et que nous ne devons pas compter sur les fruits de nos actes..."

T.K.V.Desikachar, Yoga Sutra de Patanjali, Editions du Rocher.

Année 2015/16

Séance de cinéma

Novembre 2015: "Sâdhu" réalisation Gaël Métroz

 

Stage animé par Elisabeth AUDOUSSET, les 5 et 6 mars 2016, salle polyvalente du Monteil.

Thème : « Yoga et attention »

La pratique du yoga nous apprend à nous retrouver et à nous recentrer. Elle modifie peu à peu notre manière de penser et d'être.
Au fil du temps, elle entraîne un changement d'attitude intérieure et développe en nous des qualités qui n'étaient pas toujours perceptibles : telle l'attention à notre corps, à nos sensations qui nous permet de mieux nous connaître. La qualité d'attention peut également transformer notre regard sur le monde qui nous entoure.
C'est alors que nous sentons dans nos vies plus de confiance, de joies et d'harmonie.
Nous chercherons au cours de la pratique posturale, avec l'aide de la respiration, à développer cette attention si précieuse dans l'instant présent, comme nous le suggèrent très souvent les textes de sagesse indienne, afin de vivre vraiment en yoga.

 

Année 2014/15

Séance de cinéma

Novembre 2014: "Le souffle des Dieux" réalisation Jan Schmidt-Garre

 

Stage animé par Patrick Delhumeau, les 29 et 30 novembre 2014, salle polyvalente du Monteil.

Thème : « De l'espace intérieur vers l'espace extérieur »


Nous partirons de la sensation interne et de la notion d'espace intérieur pour réaliser les postures du dedans vers le dehors !
Nous insisterons sur les notions de liberté et de fluidité en nous et dans notre rapport au monde.
Des enchaînements seront proposés ainsi que des petits temps de méditation.

Patrick Delhumeau: Etudes de médecine de 1971 à 1977 à la faculté de médecine d’Angers, puis professeur de Yoga depuis 1977. Sa recherche a été soutenue par l'enseignement de Jacques Thiébault puis par celui d'Angéla Farmer & Victor Van Kooten.
Pour la philosophie et la méditation, il a travaillé avec Vimala Thakar. Il participe à la traduction de ses conférences et a ouvert un site sur son enseignement.
Chargé de la direction de l’Ecole Française de Yoga de l’Ouest depuis 1990, de la formation pratique et pédagogique des élèves, et des cours d’anatomie et physiologie appliquées à la pratique du yoga. Membre du conseil d’administration de la F.N.E.Y.

Année 2013/14


  Stage animé par Isabelle Morin-Larbey, les 18 et 19 janvier 2014, salle polyvalente du Monteil.

Thème : « La vigilance »


La vigilance est un des fondements de la philosophie du yoga. Au cours de la pratique, elle permet au mouvement de devenir geste, à la respiration de devenir souffle. De la vigilance à la "bien-veillance", n'y aurait-il pas l'espace de la présence?

 

Conférence animée par Jean-Pierre SABOYE, cardiologue
Jeudi 10 octobre 2013 à 20h15. Salle polyvalente du Monteil.

Thème de la conférence : « Douleur et Souffrance »

Comment répondre à ces trois questions :
Qu’est-ce que la douleur ?
Qu’est-ce que la souffrance ?
À quoi sert la douleur ?
Sur les bases de la neurophysiologie

Année 2012/13

  Conférences animés par Michel COUADE, pédopsychiatre

Thème des conférences : « La présence »

Dans le cadre de la programmation 2012/2013 de l'association « le temps du yoga », le Docteur Michel COUADE donnera un cycle de conférences sur le thème de La Présence.
Pédopsychiatre, Michel COUADE a mis en place et dirigé, pendant près de trente ans, l'Intersecteur de Psychiatrie Infanto Juvénile de Haute-Loire. On lui doit également d'avoir fait vivre, au sein de l'hôpital Sainte-Marie, des ateliers de création artistique animés par des professionnels du théâtre, de la musique, de la peinture, de la danse. Cette démarche originale, qui voulait « ouvrir » l'hôpital non dans le sens habituel de l'intérieur vers l'extérieur, mais en y faisant entrer la vie de la cité, ne considérait pas l'atelier comme un lieu de soins, mais plutôt comme un lieu d'expression, de production, dans une volonté de redonner à ces activités leur sens commun.
Fidèle à cette posture d'ouverture, et dans le prolongement de son travail clinique étroitement lié à sa recherche philosophique, Michel COUADE a initié et animé plusieurs cycles de rencontres autour d'une approche phénoménologique. Plus récemment, il a accepté de collaborer aux travaux de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (FNEY) lors de congrès et en qualité de conférencier de stages de yoga animés par Marie-Christine LECCIA.
S'agissant de la Présence, une chose est certaine, tout être vivant est en relation avec ce qui l'entoure; il « est là ». Cela implique qu'il soit toujours à lui-même et à ce qui l'environne. La Présence est cette nécessité d' « être là ». Ce phénomène n'est pas aussi simple qu'il y paraît. « Être là » n'est pas posé une bonne fois pour toutes, mais c'est un mouvement d'ouverture à la plus simple expression de ce qu'est chaque être.
Le yoga nous apprend à être plus présent à ce qui est, d'abord par un état d'attention à soi, au geste, au souffle. Quand l'attention et son corollaire, l'état de témoin, s'installent, nous devenons différemment présents à soi et au monde. Nous allons vers une présence qui lève le voile de nos ignorances parce que, dans cette présence-là, il n'y a plus ni désir, ni impatience, ni distorsion mais seulement disponibilité.
Les conférences auront lieu à la salle polyvalente du Monteil les jeudis 18 octobre 2012, 6 décembre et 4 avril 2013, à 20h30. L'entrée est libre pour les adhérents et de 5€ pour les non-adhérents. Pensez à réserver dès à présent ces dates.

 


Stage animé par Marie-Christine LECCIA, le 6 avril 2013, salle polyvalente du Monteil.

Thème : « Le chemin du silence »


Les bruits du monde nous agressent mais s’en soustraire n’assure pas pour autant notre tranquillité. Ce sont d’autres bruits intérieurs qui vont alors se faire entendre. Or, nous aspirons tous au silence, celui-là même qui se présente dans un état totalement apaisé.
Nous verrons comment les outils pédagogiques du yoga : les enchaînements, les postures, la respiration, la concentration, sont autant de moyens pour nous conduire sur le chemin du silence. Et il se pourrait alors que nous comprenions que « Le silence n’est pas une absence de bruit, mais un état que le bruit ne dérange pas. » (K.G. Dürkheim)

Tarif: 20€

Année 2011/12

 Stage animé par Pascale BRUN, les 10 et 11 mars 2012, salle polyvalente du Monteil.

Thème du stage : « Se relier à sa profondeur »


Pas à pas, en s’exerçant, nous cherchons à nous accorder, à nous désencombrer, de façon à nous ouvrir et entendre la voix de la profondeur. Présents à nos gestes, reliés à ce qui crée, reliés au vivant, nous tenterons de nous laisser traverser par la présence.

Horaires:
Samedi 10 mars de 14h à 18h et dimanche 11 mars de 9h à 12h.
Conférence animée par Pascale BRUN, le 10 mars de 18h15 à 19h30

Pascale BRUN est formatrice à l’Ecole Française de Yoga de Paris, elle a suivi les enseignements de Renata Farah et de Patrick Tomatis.
Elle enseigne dans l’esprit de Karlfried Graf Durckheim. Diplômée d’Arts Plastiques, elle se consacre à la peinture et à l’enseignement. Elle dessine également pour la Revue Française de Yoga.

Tarifs:
Adhérents à l'association: 40€
Non-adhérents: 50€

Année 2010/11

 Séances de cinéma

Le 20 janvier 2011 " Séraphine " Un film de Martin Provost
Le 14 avril 2011 " La vie de Gandhi, première partie "
Le 15 juin 2011 " La vie de Gandhi, deuxième partie "

 


Stage avec Patrick Tomatis les 11 et 12 décembre 2010

Pratyâhâra, rétraction des sens, désintéressement ou comment se nourrir de cet Essentiel qui niche au cœur de soi-même
Après avoir permis d’établir, par les étapes précédentes du yoga, une relation étroite entre la personnalité extérieure et la nature essentielle, le cinquième anga (étape) va, quant à lui, consister en l’opération d’un véritable retournement.
Les sens sont des forces qui prolongent citta, le mental, qui se trouve habituellement orienté vers le monde extérieur et s’associe, par leur intermédiaire, à leurs objets. Le « désintéressement » résultera de la mise au repos du psychisme, du calme de l’esprit afin que les sens, ainsi déconnectés des objets extérieurs, soient complètement immergés dans la nature de celui-ci.
« Pratyâhâra est pour ainsi dire l’imitation de la nature du psychisme par les organes des sens sans qu’ils s’appliquent à leurs objets. » (Yoga Sûtra, II, 54)
« Le Créateur a percé les ouvertures des sens vers l’extérieur, c’est pourquoi on regarde vers l’extérieur et non vers le Soi intérieur (âtman). Cependant un sage en quête d’immortalité, tournant ses yeux vers l’intérieur, découvrit le Soi. » (Katha Up., IV, 1)
« Quand les cinq organes cognitifs, ainsi que la pensée, sont au repos, et que l’intellect (buddhi) est immobile, c’est ce que l’on appelle la voie suprême. C’est cela que l’on considère comme le Yoga : un ferme maintien des sens. A ce moment-là l’homme est libre de toute distraction. » (Katha Up., VI, 10- 11)
Patrick Tomatis

Formateur d'enseignants de yoga, il a suivi l'enseignement de Nil Hahoutoff. II est président de l'EFY (Ecole Française de Yoga) de Paris, du Syndicat National des Professeurs de Yoga et secrétaire général de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. II est par ailleurs doctorant en sciences du langage.

Année 2009/10

 Séance de cinéma:

" L'INDE DES DIEUX ET DES HOMMES " Un film de Fréderic Soltan et Dominique Rabotteau.
Le 8 avril 2010 à 20h15

 


Stage animé par Claire HEGGEN, le 30 janvier 2010, salle polyvalente du Monteil.

Thème du stage: « Théâtralité du mouvement »


Ce stage ne requiert aucune compétence ou expérience dans les domaines du mime ou du théâtre. Tous les exercices proposés par Claire Heggen, reposent sur les perceptions du corps pour repérer son expressivité et bâtir, en regard d’un autre, un état d’être. Ses propositions sont très proches de ce que nous pouvons vivre en yoga. Quand bien même le regard de l’autre est absent lorsque nous pratiquons des postures, il n’en reste pas moins que la théâtralité du mouvement et le yoga s’envisagent comme des cheminements croisés, comme deux respirations complémentaires, l’intériorité et l’extériorité, l’un et l’autre partant toujours du cœur de l’être.
Le stage « Théâtralité du mouvement » a pour objectif de donner à découvrir et explorer des vocabulaires et des dimensions dramatiques du mouvement.

Théâtralité du mouvement La réflexion menée depuis 30 ans par Claire Heggen et Yves Marc sur le mouvement au service du jeu sur scène fait écho aux recherches des artistes d’aujourd’hui. Leur conception d’un art de l’acteur et d’un mime contemporain est basée sur la théâtralité du mouvement et la gestualité. Ils placent le corps, lieu d'expression de l'acteur, au cœur même de la création artistique.
Leur enseignement se situe aux confins des arts du mime, du théâtre gestuel, de la danse et du théâtre d’objets s'adresse à tous les artistes de la scène (mimes, comédiens, danseurs, marionnettistes, circassiens, ...).
Claire Heggen est co-directrice artistique avec Yves Marc de la compagnie Théâtre du Mouvement, fondée en 1975. Elle a étudié le Mime corporel avec Etienne Decroux et s'est formée à diverses techniques et esthétiques corporelles (sport de haut niveau, danse classique et contemporaine, eutonie, kinésiologie, conscience corporelle).
Sa vision du geste est un concept large, intégrant l'héritage de Decroux et le théâtre art gestuel où le corps est engagé. Elle place le geste, lieu d'expression du corps de l'acteur à lui seul porteur de sens multiples, au cœur même de la création artistique.
Elle enseigne dans de nombreux stages et écoles internationales en France et à l’étranger. Avec Yves Marc, la compagnie a créé 30 spectacles diffusés dans 60 pays, développant une esthétique en perpétuel renouvellement sur la théâtralité du mouvement.

Article envoyé à la Presse : La conférence sur la respiration organisée par l'association Le Temps du Yoga ce jeudi 18 décembre 2008 au Monteil a réuni une assemblée nombreuse et vivement intéressée. Le cardiologue Jean-Pierre Saboye a su porter à l'attention de tous cette (re)découverte anatomique et physiologique. Éclairer les exercices respiratoires, au cœur de la pratique du Yoga, par un point de vue scientifique et profondément humain participe à une meilleure connaissance de soi. Les débats qui ont suivi ont démontré une fois encore l'importance de ces rencontres interdisciplinaires.

Année 2008/09

 Stage animé par Loredana Hamoniaux, les samedi 25 et dimanche 26 avril 2009.

Le week-end se déroule de la façon suivante : pratique (d’environ 7 heures) le samedi après-midi et le dimanche matin ; une conférence de 1 h 30 le samedi soir. L'inscription est de 40€ par adhérent et de 45€ pour les personnes extérieures à l'association.


La conférence est ouverte aux personnes ne s'inscrivant pas au stage moyennant une participation de 5€.

Thème du stage : « Le Yoga et la question de la souffrance »


« La souffrance accompagne la condition humaine depuis la nuit des temps. Diverses réponses ont été proposées au cours de l'Histoire, par les religions, les philosophies et les cultures dominantes aux différentes époques, aussi bien en Orient qu'en Occident.
La tradition du Yoga se présente comme une réponse radicale, mais nuancée, non naïve et profonde, à cette expérience cruciale de l'être humain. Nous essayerons ensemble d'explorer les approches de la souffrance à travers les différents courants de la tradition du Yoga : leurs visions, stratégies et propositions pratiques. »
Loredana Hamoniaux : Formatrice à la FNEY (fédération nationale des enseignants de Yoga) à l'Éfyse (École française de Yoga du sud-est) d'Aix-en-Provence, philosophe, elle a longuement étudié le Yoga en Inde, au Kaïvalyadhama de Lonavla, un Institut connu pour ses activités de recherche, thérapie, publication et formation dans le champ du Yoga. L'exploration de la souffrance est un sujet central dans sa propre recherche. En intimité avec la mer depuis l'enfance, elle a mis au point une approche originale de pratique yoguique dans l'eau, qu'elle présente dans son livre : Le Yoga, le Bébé et la Tortue, Introduction au Yoga dans l'eau (Dervy, 2005).

Conférence du Docteur SABOYE, le jeudi 18 décembre 2008 à 20h, salle polyvalente du Monteil.

Thème exposé : « Dans de nombreuses pratiques corporelles, et dans le Yoga en particulier, on se réfère fréquemment à « la respiration ».
Qu'y a-t-il derrière ce mot magique ?
Un rappel de l'anatomie et de la physiologie de la ventilation ainsi que des phénomènes biologiques qui président aux échanges gazeux permettra de mieux comprendre l'importance des exercices respiratoires. Quels bénéfices peut-on tirer de la maîtrise de la respiration, c’est toute la question du “bien-être” qui est en jeu. »
Tarif de la conférence 2 €.